La Poste réorganise le domaine de la logistique de marchandises et de stockage

Communication du 30.05.2012

La Poste Suisse entend conduire sa logistique de marchandises et de stockage sur la voie du succès. Les clients continueront ainsi de bénéficier de prestations logistiques étendues. Ce domaine d'activités est un complément important au trafic des colis, qu'il soutient sur le long terme. Pour assurer le succès de ce domaine, à l'avenir aussi, des mesures s'imposent. La mise en œuvre se fera par étapes, dès maintenant et pendant les deux prochaines années. Elle prévoit la suppression de 250 postes de travail, qui se fera dans la mesure du possible par le biais des départs naturels. Un plan social a été négocié avec les syndicats. Comme à son habitude, la Poste assume ainsi sa responsabilité sociale.

PostLogistics, une unité de La Poste Suisse, gère, en plus du trafic traditionnel des colis, la logistique de marchandises et de stockage. De plus en plus, les clients préfèrent travailler avec un seul partenaire logistique et exigent des solutions «d'un seul tenant». Pour PostLogistics en tant que prestataire logistique global, il est donc important de pouvoir proposer, à l'avenir aussi, la logistique de marchandises et de stockage en tant que prestation complémentaire d'appui aux activités centrales. Le domaine est toutefois soumis à une concurrence de plus en plus internationalisée et agressive et à une pression accrue sur les prix, d'où une baisse de la rentabilité. En modifiant la fourniture de prestations, PostLogistics entend restructurer la logistique de marchandises et de stockage au cours des deux prochaines années. Ainsi seulement, cette activité pourra défendre avec succès sa place sur le marché, grâce à un bon rapport prix-prestation.

Priorité aux petits envois de marchandises

Pour améliorer sa compétitivité, PostLogistics mise sur des envois de marchandises petits et légers. Les tournées de distribution se feront désormais plus souvent avec des camionnettes de 3,5 tonnes conduites par des transporteurs externes, étroitement liés à PostLogistics. Le concept de camionnette recèle des avantages considérables en termes de coûts pour les envois de petite taille. II entraîne cependant une réduction du nombre de chauffeurs dans l'entreprise.

Développement du réseau logistique

Il convient par ailleurs de renforcer la productivité de la logistique de stockage: d'une part, par un rapprochement des conditions de travail aux standards usuels dans la branche; d'autre part, par un meilleur raccordement aux réseaux de transport de la Poste, par un regroupement des activités et par le raccourcissement des trajets. Ainsi, un nouveau site occupé à partir de l'été 2013 à Pfungen (ZH) couvrira de manière optimale les nouveaux besoins. Logistique nocturne, transport de marchandises et activités de stockage pourront être déployés à partir d'un seul et même site.

Plan social négocié

La mise en œuvre de l'ensemble des mesures se déroulera par étapes jusqu'en 2014. Au total, la suppression d'environ 250 postes à temps plein est prévue. Cette diminution se fera dans toute la mesure du possible par le biais des départs naturels. En tant qu'employeur socialement responsable, la Poste fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter les licenciements. Si toutefois le cas devait se présenter, un plan social négocié avec les syndicats serait déployé. Les collaboratrices et les collaborateurs concernés par les différentes étapes recevront des informations de première main sur leur avenir professionnel et bénéficieront d'un soutien dans la recherche d'un emploi interne ou externe. Pour l'heure, Daillens (VD) est le premier site à entamer une expérience pilote avec ce nouveau concept de transport.