La Poste réorganise les services coursier et express

Communication du 16.10.2009

Le volume des activités coursier et express a fortement chuté à la Poste au cours de ces dernières années, phénomène qui s’est encore accéléré en raison de la mauvaise conjoncture actuelle. Contrainte de réagir à cette évolution, La Poste Suisse entend à l’avenir encore mieux exploiter les synergies existant entre les bases de distribution et les centres coursier. A partir du 1er novembre, elle regroupera donc aussi dans les plus grandes agglomérations les centres coursier et les bases de distribution, comme c’est déjà le cas aujourd’hui dans les autres régions de Suisse. D’ici à février 2010, la Poste définira l’organisation concrète de l’exploitation sur chaque site. Il faut s'attendre à une diminution du nombre d’emplois. Par conséquent, la Poste entend négocier rapidement un plan social avec les syndicats. Cette mesure n’aura aucune incidence sur les prestations.

Les activités coursier et express de la Poste sont confrontées à des problèmes non seulement conjoncturels mais aussi structurels. Depuis des années, les volumes ne cessent de baisser. Le durcissement de la concurrence sur ce segment de marché entraîne en outre une diminution supplémentaire des marges, rendant l’examen permanent des structures organisationnelles indispensable. En 2007, la Poste avait déjà regroupé une partie de ses centres et filiales coursier et de ses bases de distribution. Elle avait ainsi pu profiter de synergies pour la fourniture des prestations. Le 1er novembre, les centres coursier de Genève, Lausanne, Berne, Bâle et Zurich et les filiales coursier de Winterthour, Aarau et Olten seront donc intégrés aux bases de distribution de ces sites et dissouts en tant qu'unités organisationnelles autonomes. Cette nouvelle structure d’organisation n‘aura aucune conséquence pour la clientèle. Celle-ci continuera à avoir accès à des produits et à des prestations de même qualité.

Mise en œuvre en 2010

Plus de 300 collaborateurs et collaboratrices travaillent aujourd’hui dans les centres et filiales coursier, la plupart à temps partiel. Ils seront transférés dans l’unité Distribution de PostLogistics. Entre le 1er novembre, date du regroupement, et février 2010, la Poste élaborera un concept d’organisation et d’exploitation détaillé pour chaque site concerné, en se fondant également sur les spécificités en matière d’exploitation de ce dernier. Durant ce laps de temps, il sera possible d’intégrer de manière optimale les prestations et de définir le nombre exact de collaborateurs et de collaboratrices qui seront nécessaires à l’avenir.

La Poste agira de manière socialement responsable

La Poste entend négocier un plan social avec les syndicats au sujet de la réduction du nombre d’emplois, son objectif étant d'éviter dans la mesure du possible les licenciements. Au cas où cela devait se produire, elle assumera ses responsabilités et soutiendra le personnel concerné dans le cadre de sa réorientation.